Petits dommages et Assurance auto

Petits dommages et Assurance auto

Les hommes et les femmes peuvent débuter la conduite à partir de 16 ans au Canada. Cette responsabilité implique d’apprendre le code de la route avec les bons gestes pour éviter les caribous et d’entretenir correctement le véhicule. Le budget automobile pouvant être conséquent, une assurance spécialisée est recommandée. Elle couvre les petits et gros dommages.

La gestion des dangers de la route par le conducteur

Au Canada, l’état des routes est très problématique. Les températures extrêmes et le passage du chasse-neige fragilisent les routes et accroissent les nids de poule. Certes le chasse-neige et l’action du sable permettent la bonne circulation mais ils endommagent aussi la chaussée. Ainsi, l’asphalte est souvent fissuré ou manquant et c’est un réel problème au Québec notamment (voir cet article sur les conseils d’un assureur pour passer la saison des nids de poule). Ainsi, certains gestes simples comme réduire sa vitesse ou éviter les coups de volant brusques permettent de limiter les dégâts. Ce type d’accident étant considéré comme de la seule responsabilité du conducteur, c’est à lui de prendre en charge les réparations. En effet, le conducteur doit être maître de son véhicule dans toutes les occasions et circonstances. Toutefois si vous arrivez à prouver une faute ou une négligence grave de la ville, vous pourrez obtenir une indemnisation. Il faut constituer des preuves solides et démontrer notamment un refus d’action de la ville.

Pourquoi déclarer les petits dommages à l’assurance ?

Avoir une bonne assurance automobile permet de réparer les petits dommages avant qu’il ne soit trop tard ! Votre sécurité n’est plus sacrifiée au profit d’économie. Un nid de poule peut causer la fissure d’une vitre ou endommager des pièces automobiles comme une suspension ou le pare-chocs. Contrairement aux idées reçues, vous ne devez pas hésiter à déclarer les petits dommages comme un bris de vitre, un impact de grêle, une éraflure de la peinture, un phare brisé… Certes, ces dommages peuvent parfois augmenter les primes car vous devez payer une franchise. Toutefois, un petit accident jugé bénin peut avoir de grosses conséquences. La simple réparation d’un éclat de pare-brise peut vite se transformer dans le changement intégral de ce dernier ! Un point de crevaison de pneu facile à colmater peut vite se transformer en un changement de deux à quatre roues du véhicule. La réparation du moindre dommage dès son arrivée est fondamentale et la franchise est vite amortie!

Comment bien choisir une assurance automobile ?

Afin de profiter des bienfaits de l’assurance, il suffit de faire le point avec un conseiller. Il est envisageable de bénéficier de rabais si vous êtes un conducteur modèle, si vous possédez un véhicule respectueux de l’écologie (hybride) ou si vous renouvelez votre couverture. L’assurance fournit par la suite une carte de justification avec un numéro propre d’assuré. Il est à noter que pour les résidents des Provinces du Manitoba, de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique, le gouvernement local demande de souscrire l’assurance principale directement auprès de lui. Attention donc à certaines spécificités des régions canadiennes ! Les garanties supplémentaires demeurent cependant le libre choix des clients.

Ce contenu a été publié dans Assurance auto, Assurance auto Montréal, Assurance auto Québec, Assurance auto Québec, Assurance entreprise, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.